14 NOV 14 0 commentaire
Clinique Toulouse-Lautrec à Albi : meilleur établissement de santé régional pour la chirurgie endoscopique de la prostate

Clinique Toulouse-Lautrec à Albi : meilleur établissement de santé régional pour la chirurgie endoscopique de la prostate

Le magazine L’Express vient de publier le palmarès 2014 des meilleurs hôpitaux et cliniques en France. Parmi les 880 établissements publics et privés passés au crible, la Clinique Toulouse-Lautrec figure à la première place du classement régional pour la chirurgie endoscopique de la prostate.

 

À l’approche de la cinquantaine, de nombreux hommes sont concernés par les troubles urinaires consécutifs à un adénome de la prostate, une augmentation du volume de la prostate. En France, près de 2 millions d’hommes ont des troubles urinaires et la moitié d’entre eux est traitée médicalement pour son adénome. Mais lorsque le traitement médical n’est plus efficace, la chirurgie endoscopique de la prostate peut alors être proposée au patient. 100 000 Français subissent chaque année cette intervention.

L’intervention de chirurgie endoscopique n’enlève pas toute la prostate, mais seulement la partie centrale responsable de l’obstacle. Cette intervention ne met pas à l’abri de la survenue ultérieure d’un éventuel cancer de la prostate. La surveillance de la prostate restante peut être recommandée selon l’âge.

 

Citée 10 fois

Stéphanie Ruelle, la directrice de Toulouse-Lautrec, se réjouit : « Nous figurons 10 fois dans ce classement par région. » Toulouse-Lautrec est ainsi classée 2ème pour la chirurgie pelvienne majeure chez l’homme réalisée majoritairement au moyen du robot DA VINCI acquis en 2013 ; 5ème pour la chirurgie de la cataracte et du rachis ; 8ème pour la chirurgie du genou sous arthroscopie, pour la chirurgie du canal carpien ou encore pour la chirurgie de l’obésité ; 9ème pour les prothèses de hanche et genou et 10ème pour la chirurgie de la main et du poignet. « Ces très bons résultats sont dus à l’excellent travail des médecins et des salariés de la Clinique Toulouse-Lautrec. Il s’agit d’une reconnaissance de la qualité de la prise en charge des patients. »

 

Pour établir ce classement des meilleurs hôpitaux et cliniques de France, L’Express s’est appuyé sur plusieurs critères : le volume d’activité, la qualité et la sécurité des soins ou encore le score agrégé de lutte contre les infections nosocomiales. Le volume d’activité a été pondéré, chaque fois que cela était possible, par un coefficient de prise en charge en ambulatoire (séjour sans nuit d’hospitalisation). Ce coefficient d’ambulatoire est un indicateur de l’excellence chirurgicale, anesthésique et organisationnelle de la spécialité dans l’établissement.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.