30 MAI 17 0 commentaire
« Mission mains propres » pour les élèves de l’école Bon Sauveur

« Mission mains propres » pour les élèves de l’école Bon Sauveur

À l’occasion de la journée nationale dédiée à l’hygiène des mains, la Clinique Toulouse-Lautrec à Albi et l’école maternelle et primaire Bon Sauveur organisent des journées de sensibilisation en mai et juin, pour que les élèves du Bon Sauveur se familiarisent avec les bonnes pratiques d’hygiène.

 

Les soignants de la Clinique Toulouse-Lautrec expliqueront pourquoi, comment et quand il convient de se nettoyer les mains.

 

Les élèves seront répartis en petits groupes pour suivre:

 

– Des ateliers sur l’Hygiène corporelle, avec un jeu de l’oie reprenant les thématiques de la douche, des poux, de l’hygiène des mains…

 

– Des ateliers ludiques sur l’hygiène des mains, (jeux avec paillettes, empreinte des mains sur milieux de culture) permettant aux élèves de découvrir les bactéries et comment elles se propagent. Ils échangeront ainsi sur les moments où ils doivent se laver les mains

 

– Des exercices pratiques sur le Lavage des mains, l’utilisation de la Solution Hydro Alcoolique (boitacoucou qui permet de contrôler l’efficacité de la friction grâce à un phénomène de fluorescence)

 

– Une simulation sur la conduite à tenir lorsque l’on se coupe ou que l’on s’égratigne

 

La promotion de l’hygiène des mains joue un rôle essentiel dans la prévention et le contrôle des épidémies. Et l’une des infirmières-hygiéniste insiste : « Quand les enfants lavent leurs mains seuls, ils ont tendance à les frotter et à les rincer rapidement en même temps sous l’eau ce qui ne laisse pas le temps au savon de nettoyer. Il faut donc aider l’enfant à se laver les mains pour s’assurer qu’il le fait bien. » Et comme les enfants apprennent par l’exemple, il est important de bien le faire vous-même !

 

Bien manger

La diététicienne de la clinique Toulouse-Lautrec viendra également présenter aux écoliers les principes d’une alimentation équilibrée. Quels sont les aliments bénéfiques à notre santé ? Pourquoi doit-on limiter la consommation des produits sucrés, salés et gras ? Qu’appelle-t-on les « produits de saison » ? « Sous forme de jeu, les enfants apprendront par exemple à composer des repas équilibrés » ajoute la diététicienne.

 

Une situation de surpoids chez l’enfant peut avoir des conséquences graves sur son avenir. Il augmente ses risques d‘obésité une fois adulte et de maladies inflammatoires de l’intestin ou hépatiques. Les répercussions peuvent également être émotionnelles, avec un risque accru de dépression à l’adolescence. En France, un enfant sur cinq est en surpoids (1,7 million) et 3,5 % sont en situation d’obésité (450 000).

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.